Préambule

     La dynamique des pompiers et des élus de la commune ne s’est jamais démentie.

     Grace à des efforts permanents afin de recruter régulièrement de jeunes sapeurs, le CPI à réussi à pérenniser son existence.

     Avec le soutien actif de la municipalité, une caserne neuve à été réalisé voici quelques années, et est devenue un très bel outil pour le CPI.

 

     D’autres projets sont dans les cartons, certains sûrs comme l’aménagement du centre, d’autres en réflexion comme la dotation d’ un  véhicule roulant supplémentaire ?

 

HISTORIQUE DU CENTRE DE SECOURS DE CHAMP SUR LAYON:

  L’ histoire commence en 1870, ou une souscription pour l’ achat d’ une pompe à bras est demandée au habitant de la commune.

Une fois la somme réunie, (Collectée auprès de 183 personnes) la pompe est acheter chez Mr. Drottier à la date du 1er Octobre 1870.

 

C’ est le 20 Juin 1902, qu’ il est acheté 19 casques de Pompiers pour équiper les soldats du feu.

En 1937 l’ équipe est constituée de 15 Sapeurs Pompiers.

Le 16 Mars 1954, une pompe est achetée; celle qui équipera plus tard le G.M.C. (C.C.F.4000).

Au début de l’ année 1955, il est décider d’ investir dans une tour de séchage à tuyaux qui sera réalisée à Chinon le 29 Avril de la même année par l’ entreprise Victor Gaultier.

C’ est dans les mêmes années que la commune, investie dans les premières tenues neuves, réglementaires et uniformes pour équiper les hommes, puisque jusqu’ à lors, l’ habillement était sommaire. D’ ailleurs pour anecdote lors du premier congrès, le centre de Champ sur Layon à été l’ un des premiers C.P.I. à recevoir le prix d’ élégance pour leur habillement impeccable.

En 1957, Le centre ne recense plus que 13 Sapeurs Pompiers.

Nous arrivons à la date du 10 Juin 1960, date à laquelle la sirène est achetée.

 Puis, en Août 1980, Un G.M.C. d’ occasion, est acquit par la commune pour être transformé et retapé par les hommes du centre de secours. C’ est le début d’ un long travail de 1100 heures au total, qui va mobiliser tout l’ effectif de nombreuses soirées et week-end. Il sera donc opérationnel la même année et peut embarquer 7 sapeurs pompiers.

En Mai 1980 l’ effectif se porte toujours à 13 Sapeurs Pompiers.

Les locaux abritant le matériel étant désormais exigus, il fallait voir plus loin et penser à l’ avenir. C’ est donc le 7 Juillet 1984 qu’ à lieu l’ inauguration de la caserne actuelle, pour laquelle, les hommes du centre ont une nouvelle fois encore donner de leur temps.

Aujourd’hui, l’ effectif est de 14 Sapeurs Pompiers, dont la moyenne d’ âge est d’ environ 35 ans. Nous sommes armés de 3 véhicules (1 Camion Citerne Feux de Forêts, 1 Véhicule Tous Usages, 1 Véhicule chef de groupe ), plus une pompe remorquable et différents petits matériels. L’ habillement est de dernière génération et évolue avec les années.

Les formations techniques tant au niveau incendie que du secours à personnes, ou d’ autres plus spécifiques comme par exemple, la désincarcération ou l’ examen feux de forêts, sont de plus en plus importantes et certifiées par un examen se déroulant souvent sur une semaine complète. Ces réformes demandent aux hommes une implication de tous les jours ainsi qu’ une disponibilité importante pour assurer toutes leurs missions quotidiennes.

Pour finir, nous pouvons dire qu’ aujourd’hui, un Sapeur Pompier est le plus «professionnel» des volontaires de part son engagement et ses formations, qui l’ oblige à une grande rigueur au quotidien pour assurer la sécurité des biens et des personnes.

 

Différents Chef de Centre se sont succéder à la tête de la caserne:

 

1870 Capitaine LECOINTRE Jacques.

 

1891 Sous-Lieutenant FRIANT Léon.

 

 

1910 Lieutenant GARDAIS Lucien.

 

 

1923 Lieutenant HOREAU Pierre (promu Capitaine Honoraire)

 

 

1955 Lieutenant HOREAU Pierre (fils).

 

 

1992 Adjudant GIET Jean- Marie.  (aujourd’hui, Lieutenant honoraire).

 

 

2010 Lieutenant Ronald JOLIVET   chef de centre actuel.